Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM
top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurJMM

Vin ancien, cependant remarquable

Bonjour l’Ami(e),


Je te parle d’un vin qui serait le plus ancien encore produit mais n’en n’est pas moins surprenant. Les Grecs l’appréciaient près d’un millénaire avant Jésus Christ. Les Templiers l’ont baptisé lorsqu’ils se sont installés sur l’île qui le produit et l’ont organisée en Commanderies. Le roi Philippe Auguste aurait décidé d’un concours des meilleurs vins de son époque pour désigner celui qui serait réservé à sa consommation personnelle.

Le commandaria, c’est son nom, en serait sorti vainqueur et aurait reçu l’appellation de « Vin des Rois, Roi des Vins ». J’emploie le conditionnel. Ce concours a-t-il été organisé ? J’ai des doutes. Ce dont je suis certain pour en avoir bu, c’est qu’il s’agit d’un vin remarquable. Au nez il dégage de discrets arômes de fruits secs mais c’est en bouche qu’il se révèle pleinement. Là c’est une explosion de saveurs dignes de celles d’un mendiant de haute tenue. Posée sur un lit de raisins de Corinthe la noix accueille l’amande grillée sertie de prune séchée. J’en conclus que le Roi avait bon goût. Il est avéré qu’il en était friand. Je pense que les Templiers devaient fréquemment se confesser et réciter de nombreux Pater et Ave pour être absous du péché de gourmandise.

J’ai découvert ce vin il y a longtemps lors d’un voyage à Chypre en compagnie de quelques amis.

Nous avions, entre autres belles visites, fait celle d’un domaine viticole. L’homme qui nous reçut avait étudié le vin en France et parlait français. Nous avons dégusté des vins tranquilles rouges, rosés, blancs de bonne qualité, puis ce fameux vin de dessert. Voyant qu’il avait affaire à des clients concernés et curieux, notre hôte nous en dit un peu plus sur ce commandaria. Ses vignes non greffées poussent sur les pentes de côteaux orientés au sud. Son vin est un assemblage de deux tiers de raisin noir et un tiers de raisin blanc. Lesquels raisins sont mis, étendus sur des toiles, à sécher au soleil un peu à la façon du vin de paille jurassien. L’élevage de son vin est particulier. Il est élevé dans un énorme foudre à même de recevoir le produit de plusieurs millésimes et n’est jamais complètement vidé. On ajoute le produit du dernier millésime sur ce qui reste des précédents. A ma question de savoir s’il avait une idée de l’âge moyen de son vin il me répondit que n’ayant pas tenu de statistique il l’ignorait mais que le foudre était en service depuis soixante- dix ans. Voici ce que j’ai pu extraire de mon coffre aux souvenirs. Conscient que c’était incomplet, j’ai voulu en savoir plus et c’est ainsi que j’ai appris que :

- Le terroir est d’origine volcanique avec des ilots de calcaire.

- Les cépages se nomment mavro pour le raisin noir et xynisteri pour le blanc.

- Les vignes sont franc-de pied parce que les autorités chypriotes n’ont jamais délivré de visa au phylloxéra.

- Il existe une demi-douzaine d’appellations qui se distinguent par des compositions, des vinifications, des élevages spécifiques. Certains sont des vins de monocépage soit mavro soit xynisteri, d’autres des vins d’assemblage moitié moitié ou un tiers deux tiers. Certains sont des vins liquoreux comme celui que j’ai découvert. D’autres sont des mistelles, vins de liqueurs ou vins doux naturels selon que l’on utilise de l’eau de vie ou de l’alcool purpour le mutage. De mon point de vue, seuls les premiers sont authentiques. La distillation alcoolique ne fut découverte qu’au tournant du second millénaire après Jésus Christ par un savant arabe dont la religion lui interdisait de boire de l’alcool. Il est vrai que son usage premier fut médical. Les élevages sont tout aussi spécifiques selon les appellations. Il y a le contenant perpétuel comme vu plus haut. La plupart des appellations pratiquent des élevages longs de quatre ou cinq ans. Il en est une qui pousse le délai jusqu’à vingt ans.

Il est vraisemblable que je n’ai pas épuisé le sujet. Je t’invite après avoir dégusté ce vin à compléter mon propos par tes commentaires. De même si tu souhaites avoir plus de précisions au sujet des appellations.

A ta santé et n’oublie pas, quand tu bois ce vin, que c’est de l’histoire que tu bois !

Le Petit Barde Breton.

47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page