Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM
  • JMM

Une adresse à ne pas manquer

En parcourant l’Alsace pour peaufiner le voyage du printemps 2020 des #compagnonsgrumeurs, guidé fort judicieusement par un ami strasbourgeois, j’eus la bonne fortune de m’attabler ce soir-là à l’Auberge Le Pont de la Zorn, sise à une vingtaine de kilomètres au nord de Strasbourg.

Quelle ne fut pas ma joie d’y découvrir une carte des vins qui n’affichait que des bouteilles d’anthologie. Je vous laisse constater par vous-mêmes:


Vous aurez remarqué que la maison pousse le respect de ses hôtes jusqu’à ne pas les égorger au moment de l’addition: le coefficient multiplicateur appliqué ici est inférieur à 2 par rapport au prix producteur. Fait suffisamment rare pour être souligné. Bravo et merci à Myriam Debeer qui s’occupe de la cave.

Avec de tels breuvages, la cuisine se devait d’être à la hauteur; Hervé Debeer et sa brigade n’utilisent que des produits locaux sur lesquels leur talent font des merveilles pour porter au plus haut l'excellence de la cuisine alsacienne.

Pour accompagner une botte d’asperges cueillies le matin même, cuites à la perfection et accompagnées d’un trio de sauces, nous avons choisi une

bouteille d’Alsace 2017 de chez Marcel Deiss, qui a su nous prouver une fois de plus que les 13 cépages alsaciens complantés apportaient dans nos verres toute la richesse et la variété des terroirs alsaciens.

Le plat principal de filet de daurade sauvage, huile d’olive infusée au basilic , tout comme un paleron de boeuf gros sel cuit à feu doux pendant 5 heures et ses crudités de saison, appelaient la dimension supérieure: nous n’avons pas hésité, et avons su humblement courber nos fronts dans le plus grand respect en nous délectant d’un pur chef d’oeuvre:





Gewurtztraminer Réserve 2013, de chez Albert BOXLER issu des terres du Grand Cru Brand. La richesse d’un Gewurtz mais avec une tension et un équilibre assuré par une acidité du milieu de bouche jusqu’en finale bien prolongée qui lui assurait une légèreté et une élégance remarquables. D’où son qualificatif frisant l’oxymore de Gewurtztraminer sec.

Si vous avez la chance de croiser ce breuvage, #compagnonsgrumeurs, inclinez-vous … avant de lui faire un sort.

Vous aurez vite fait de vous apercevoir lui comme vous, que chacun des deux mérite bien l’autre.