Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM

Un cadurcien de bon aloi


Je m'impatientais chez ma coiffeuse préférée chez qui je me rends pour qu'elle me fasse encore plus beau. J'explorais sa pile de magazines tous féminins et donc d'un intérêt assez limité pour moi quand je suis tombé sur un qui traitait des grandes cuvées du Château Lagrezette.

Elles sont trois qui toutes rendent hommage au Malbec : Mon Vin cuvée ultra confidentielle que je ne connais pas, Dame Honneur un très beau vin et Le Pigeonnier dont je vais te dire deux mots en plus que ce que t'apprends cette contre étiquette ici à gauche.

Dans sa jeunesse, façon Tontons Flingueurs c'est du brutal, mais à qui sait l'attendre il réserve une palette aromatique d'une grande générosité, une bouche ample et pleine et une fina-a-a-ale qui n'en finit pas. Bref il a tout d'un grand, d'un très grand même. Si nous étions en Bourgogne ce serait un clos. Tu sais pourquoi. Ah ! l'exigence de qualité est telle qu'il n'est vinifié que les millésimes qui savent s'en montrer dignes.

Ce n'est pas pour t'attrister, il n'aimerait pas, mais en évoquant ces vins je rends hommage à Claude Duchevet ce pape du cycle du carbone (si tu veux je peux t'expliquer) qui au cours d'une virée mémorable nous fit découvrir la région de Cahors et ses domaines viticoles. Un sejour degustation vin à prévoir ...

#compagnonsgrumeurs.