Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM
  • Facebook Social Icône

contact

©2020 by JMM Proudly created with Wix.com Mentions légales

  • JMM

Piemonte 2019 - J2

Première visite pour cette seconde journée, le domaine Bruno ROCCA, figure de référence du Barbaresco.

Dans un paysage de rêve , avec enfin un soleil clair et franc, nous avons été conduits grâce à la très délicate Giulia à travers les différentes parties de la vinification avant de bénéficier d’une dégustation tout aussi délicate qui nous a impressionnés. Ce domaine familial, d’ampleur très limitée, fait partie des très privilégiés dont la production limitée est entièrement vendue avant même d’être mise sur le marché. Parmi les vins que nous avons pu apprécier: Dolcetto d'Alba 2015, Barbaresco Riserva 2013, Barbera d'Asti 2016, tous nous ont facilement convaincus que cette région permettait aux meilleurs d'exprimer leur talent à travers différents cépages.

Après un déjeuner que certains d’entre nous auraient souhaité faire suivre d’un pisolino (petit somme), nous avons été à la découverte du monde de la Nocciola IGP du Piémont.


Certain(e)s ont du retrousser leurs manches et mettre la main à la pâte pour confectionner des gâteaux à la noisette selon la recette traditionnelle. Pendant la cuisson de leurs chefs d’oeuvre, nous avons parcouru les allées de noisetiers qui désormais n’ont plus de secrets pour les #compagnonsgrumeurs.


Dégustation des chefs d’œuvre pré-cités et d’autres formes de délices issus de cette richesse régionale.

Bon, on dira rien au toubib ...

Le soir, nouvelle expérience de qualité: un dîner de toute finesse accompagnait la dégustation d’autres crus de haut niveau avec pour finir un Barolo Chinato, breuvage médicinal créé à partir du Barolo à la fin du XIXe par un pharmacien local, et qui est devenu depuis une spécialité appréciée dans le monde entier; nous y avons trempé nos lèvres plus curieux que convaincus, mais nombre d’entre nous ont été conquis par cette découverte. A noter encore une fois qu’en Italie, les vins consommés au restaurant sont au prix producteur multiplié par 1,5 en général. Aucune raison donc de priver les #compagnonsgrumeurs de ces superbes dégustations ! Un exemple que les restaurateurs français feraient bien d’imiter.


La Passion du Vin

Apprendre pour Apprécier                                            Apprécier pour Partager