Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM
  • JMM

La cave du Président

#compagnonsgrumeurs, le président, à notre grand regret absent de notre escapade piémontaise, est déjà mieux en jambes; il a même tenté il y a peu, une descente dans sa cave, et tirés du rayonnage millésime 2001 d'icelle , il en a remonté cette analyse du domaine Podere Marcarini à La Morra,


dans Le Langhe que nous quittons à peine.

Comme un bon vin, ces quelques vers sont aujourd'hui à leur apogée ; #compagnonsgrumeurs, dégustez et appréciez.


Notre hôtesse qui est de la famille

Nous explique combien ici on respecte la tradition

Comme ont fait les Anciens depuis cinq générations.

À la vigne on soigne jusqu'à la moindre ramille.


En cave, le procédé de vinification

Ne sacrifie pas aux nouvelles technologies.

On applique la familiale oenologie

Sans ne jamais rien céder à l'improvisation.


Tout commence par une longue macération

Au cours de laquelle le chapeau qu'on immerge

Transmets au vin tous les composants qu’il l'héberge

Qui pour les garder point ne connaît la filtration.


N’est gardé que le moins tannique du jus de presse

Qui rejoint le jus de goutte pour un long séjour

De six mois en cuves inox, jusqu'aux beaux jours.

Ce n'est qu'une première étape, rien ne presse.


Deux ans dure la seconde phase d'élevage.

Les polyphénols dans de gros tonneaux de chêne

On tout loisir de se grouper en longues chaînes

Jour après jour pendant ce très long cuvage.


Ce processus donne à ce vin sa stabilité

Sans le moindre recours à des apports chimiques

Ni l'intervention d'un quelconque effet cosmique

Mais par la méthode ancienne: la fidélité.


En bouteille jusqu'à la quatrième vendange,

Période où il peut être mis sur le marché

Mais le déguster si jeune, n’est-ce pas pêché

Nous le faisons car c'est là notre challenge.


2001, La Serra et Brunate, deux bambins:

Tannins très marqués mais fins, teints foncés presque noirs.

La Serra: minéral, un soupçon de fruits noirs

Élégance, équilibre, des deux le plus urbain.


Brunate: très belle structure, discret au nez,

Graveleux, du genre qui quand même glisse,

Pas de violette mais des arômes de réglisse.

Aucun doute, deux très beaux vins … dans quelques années.