Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM
  • JMM

Ce que nous devons aux Croisades

Pour ses journées portes ouvertes, la Maison DEISS avait bien fait les choses.

Jean-Michel DEISS nous a depuis des lustres convaincus que l’avenir de la vigne s’établira sur les vins de terroirs, " les vins de cépages" tels que les conçoivent surtout nos amis australiens, néo-zélandais, sud-africains et américains trouvant leur terrain de prédilection dans des productions industrialisées.

Pour assimiler l’importance du lieu où vit la vigne, rien de tel qu’une découverte sur le terrain.

Cette immersion passionnante nous a fait découvrir, tout autour de Bergheim, l’Altenberg, le Glasberg, l’Engelgarten, le Schoffweg. Mais plus encore que la connaissance des caractéristiques propres à chaque parcelle, Jean-Michel nous a fait voyager à travers le temps en compagnie, entre autres, des Chevaliers du Temple qui, à compter de la IIIe croisade avaient instauré le premier impôt non payable en nature, mais en argent. La conséquence ? C’est à la suite de cette exigence que s’est mis en place le premier commerce du vin, car il fallait désormais disposer d’espèces sonnantes et trébuchantes pour s’acquitter de l’impôt. En raccourcissant l’histoire, on peut donc raisonnablement en déduire que sans les croisades, nous ne pourrions aujourd’hui bénéficier de si belles dégustations.

Ce parcours dans les vignes permet également de comprendre pourquoi les vins de Jean-Michel et Matthieu Deiss sont uniques, inimitables. Mais je ne vous dévoilerai pas ici plus avant tout ce qu’en quelques heures il m’a amené à comprendre de la complexité de son travail.

Tout d’abord, par manque de place, et ensuite … parce que, franchement, ne préféreriez-vous pas l’entendre de sa bouche, sur son vignoble, dans sa cave en dégustant avec lui ses incroyables crus ? #compagnonsgrumeurs, réjouissez-vous: Jean-Michel a accepté de recevoir les #compagnonsgrumeurs au printemps 2020 et son domaine figure en bonne place dans le programme de ALSACE 2020, ce qui vous laisse présager dès à présent du niveau où se situera cette visite du vignoble alsacien.


Question subsidiaire* :

« Qu'ont en commun les vins d’Alsace et les Châteauneuf du Pape ? »

(le gagnant se verra offrir une bouteille de Grand Cru Altenberg de Bergheim 2008 du domaine Marcel Deiss, directement sorti de ma cave personnelle)


à suivre …

1 commentaire