Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM

A vous qui craignez de franchir le Rubicon ...

Le vin vous intéresse. Vous faites des recherches sur Internet et rencontrez notre site. Euréka ! Voilà qui est intéressant ! Mais vous craignez de franchir le Rubicon vous pensez ne pas connaitre suffisamment de choses en matière de dégustation. Ne craignez rien. Je sais que vous possédez tous les outils pour déguster. Si vous me dites que les saveurs d’une figue bien mûre ou que l’odeur que répand le pain qui grille en vue du petit déjeuner vous laissent de marbre je ne vous croirai pas et d’ailleurs je ne vous crois pas.

De plus sachez que chez les #compagnonsgrumeurs prévalent trois principes :


- 1er principe : la dégustation est un moment de convivialité, d’échanges, de partage et de plaisir.

- 2ème principe : la dégustation est un moment de convivialité, d’échanges, de partage et de plaisir.

- 3ème principe : la dégustation est un moment de convivialité, d’échanges, de partage et de plaisir.

Vous craignez toujours que l’eau du Rubicon soit trop froide. J’image la chose. Voici le scénario de ce qui pourra être votre première visite – dégustation. Je situe mon exemple en Alsace dont la date pour l’instant suspendue finira bien par être fixée mais si tel n’est pas le cas ce pourra être lors de la Saint Vincent en janvier en Bourgogne.

Donc vous êtes en Alsace en compagnie de #compagnonsgrumeurs au Domaine Ostertag le premier vigneron visité (voir programme). C’est un moment de convivialité.

Après vous avoir souhaité la bienvenue :

- Notre hôte présente le domaine, ses méthodes de conduite de la vigne et de vinification, etc… puis propose de déguster un premier vin. A cette fin il remet à chacun un verre à pied qu’il convient de tenir par ce pied pour éviter de souiller le gobelet et d’affecter la température du vin. Il verse un peu de vin dans chaque verre. Puis c’est l’heure « H », commence la dégustation qui va faire appel à vos sens :

- A l’œil : il mire son verre. Commente sa couleur, la robe du vin.

- Au nez : il hume son verre, fais tourner le vin dedans puis le hume à nouveau. Commente les arômes, le bouquet du vin.

- A la bouche : il met un peu de vin en bouche. Le fait circuler d’avant en arrière, d’arrière en avant à plusieurs reprises, le mâche puis le crache. Commente ses sensations buccales, les saveurs, la longueur en bouche ou persistance du vin.

Bien entendu vous l’imitez. Un conseil prenez des notes. Il se peut qu’avant de donner ses ressentis il fasse appel à ses visiteurs pour connaitre leurs propres sensations. Si tel est le cas n’hésitez à mettre votre grain de sel et/ou à échanger avec vos voisins. C’est un moment d’échanges et de partage.

Si la « manipulation » du vin en bouche vous semble délicate. Entrainez-vous. Après lavage des dents il reste un peu d’eau dans votre gobelet. Exercez-vous avec. En quelques jours vous aurez résolu ce problème si problème il y a.

Une certitude à la fin de la première journée vous aurez appris, serez heureux et fier. Vous aurez la satisfaction d’avoir participé à quelque chose de nouveau pour vous et la vie d’un groupe de passionnés accueillants qui voient dans le vin bien plus qu’une boisson. C’est un moment de plaisir.

Souhaitez-vous nous rejoindre ? Simple. Dites-le-nous et/ou inscrivez vous via la fiche ad hoc sur notre site.

A bientôt et comme nous disons entre nous « grumeusement vôtre ». Je n’ose pas écrire « tien ».


Le Petit Barde Breton.


PS 1 : sur la photo les Compagnons Grumeurs « boivent » les paroles de la vigneronne qui les reçoit et tiennent correctement leurs verres. Echanges et partage viennent ensuite.


PS 2 : Breton le Petit Barde ? Eh oui. Fanchon cette bonne chrétienne ne fut-elle pas baptisée avec du vin et n’avait-elle pas pour marraine … une bretonne !