Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM
top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurJMM

A la découverte des vins de Chinon



Foin de ripailles gargantuesques, ce qui nous a attiré à Chinon, ce sont rondeur, élégance, finesse. Celles des vins de ce vignoble.

Quels sont-ils ces vins ?

Ils sont blancs issus du chenin. A ma connaissance c’est le benjamin des cépages français. Il est jeune, moins de cinq siècles, ce qui pour un cépage est assez peu. Il est né au château des Dames, non loin d’ici, à Chenonceau.



Chenonceau, ce château dont l’architecture largement inspirée par des femmes, dont vous connaissez au moins deux d’entre elles, nous est enviée par le monde entier. C’est au pied du donjon initial, là où le seigneur du lieu voulait créer une vigne, que le chenin vit le jour. Le seigneur sema des pépins de savagnin et eut la surprise de voir pousser du chenin.

Que s’était-il passé ? La modestie de ma science ampélographique ne me permet pas d’être catégorique, mais je suis persuadé que le caractère primesautier de l’ADN de la vigne n’y est pas tout à fait étranger. Quoi qu’il en soit, un blanc de Chinon est un vrai vin de Pays. Une quinzaine de lieues séparent le vignoble du lieu de naissance du cépage. Tu te dis, le Petit Barde Breton est bien aimable, mais qu’est ce que je mets sur mon carnet de note ? Je te livre ce que ma mémoire a retenu d’une dégustation qui eut lieu avant hier et même bien avant. Autant que je me souvienne, la robe n’était pas très soutenue, je lui avait trouvé un abord presque citronné. Comme mes notes ont disparu dans un accident informatique je ne peux pas t’en dire plus. Je n’en n’ai pas bu depuis. C’est une petite production et mon caviste préféré n’en vend pas.



Ils sont rouges, ils sont rosés. Dans l’un et l’autre cas, ils sont issus du cépage cabernet franc. Celui-ci a voyagé un peu plus. Il serait originaire des Pyrénées espagnoles et aurait été remonté par des pèlerins revenant de Compostelle. L’homme est un curieux animal. Voici des hommes qui ont marché pendant des mois, parcouru des milliers de kilomètres, dont les pieds ne sont plus que plaies, dont les épaules et le dos sont sciés par le sac qu’ils portent, et qui prennent en charge un sac de pépins de raisin.



Le transport de boutures est exclu pour des raisons évidentes. Quelle était leur motivation ? Leur foi et le souci d’avoir du vin de messe de son pays. Je n’y crois guère car dans ces temps lointains le vignoble français couvrait des régions qu’il a désertées par la suite. Je crois que c’est ce qui porte les hommes d’aujourd’hui à aller sur la Lune, demain sur Mars, ensuite je ne sais où : la soif de découvrir et d’expérimenter. Et mes notes, te dis-tu. En deux mots, la robe est assez soutenue et brillante, les tanins ne sont pas très marqués, se dégagent des arômes de fruits rouges. J’étais sensé trouver de la violette, ce que je n’ai jamais fait. Quand au rosé, c’est simple je n’en n’ai jamais goûté.


Ceette présentation vient compléter le compte rendu de ce voyage à Chinon de notre chère Isabelle.

Le Petit Barde Breton

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page